Comment j’ai (enfin) fait exploser mon trafic sur Pinterest

Comment s’y prendre pour augmenter le trafic de son blog sur Pinterest sans y passer des heures et sans dépenser d’argent ?

Depuis quelques mois, Pinterest est devenue ma source de trafic la plus importante et m’amène des centaines de visiteurs sans que j’aie à lever le petit doigt (ou presque). J’ai mis longtemps à comprendre comment le faire fonctionner et j’ai fait quelques erreurs au passage. Je tiens donc à vous partager ce qui a fini par fonctionner pour moi.

Comment j'ai (enfin) fait exploser mon trafic sur Pinterest


Analyser ses sources de trafic

Il y a trois mois, en préparant un numéro de ma newsletter, j’ai eu l’idée de regarder les sources de trafic sur mon blog (si vous utilisez WordPress, il s’agit de la colonne « Référents » dans votre page de statistiques). Les résultats ont été très édifiants.

> Vous ne connaissez pas ma newsletter ? Cliquez ici pour vous inscrire et découvrir toutes mes actualités sans attendre !

Au cours des 18 premiers mois de la vie du blog, WordPress et les réseaux sociaux représentaient ma principale source de visiteurs.

Sources de trafic-18 mois
Statistiques jusqu’en février 2019

Si Facebook se montrait un peu erratique, Twitter progressait tranquillement. Et après des mois de travail sur le SEO, les moteurs de recherche commençaient enfin à donner quelques résultats. Mais Pinterest ? C’était encore le calme plat. Je pensais d’ailleurs que c’était un réseau social assez inutile.

Quelques mois plus tard, les choses ont bien changé !

Statistiques Pinterest - mois récents
Statistiques jusqu’en décembre 2019

Vous voyez cette montée en flèche ? Je vais vous expliquer ce qu’il s’est passé entre les deux.

En tout cas, si vous tenez un blog, je vous encourage à faire cet exercice d’analyse de vos statistiques qui peut être très instructif et vous aider à voir où concentrer vos efforts 🙂


Les erreurs que j’ai commencé par faire

Comme vous le voyez, le développement de Pinterest a été un long travail. Mais j’aurais pu gagner du temps si j’avais fait moins d’erreurs au départ.

Même si je restais sceptique sur l’utilité de Pinterest, il était souvent présenté par d’autres blogs comme le Graal du trafic web et j’avais donc décidé de me pencher dessus. Le principe, c’est de créer des posts (appelés des épingles) avec une image, un titre, une description (éventuellement), un lien vers mes articles et de les ajouter dans un tableau. Simple, non ?

J’entendais souvent parler d’outils qui permettaient de faire décoller son trafic… mais ces outils sont payants et, surtout, leur activité consiste à épingler automatiquement plusieurs centaines de contenus par jour ! Ça m’a toujours paru un peu délirant et je n’ai jamais souhaité les utiliser.

Un tableau fourre-tout

Au tout début, mon activité était très basique.

J’avais créé un tableau appelé « L’Astre et la Plume » (donc un titre sans rapport clair avec l’écriture) où je mettais toutes mes épingles en vrac, sans la moindre organisation. Quelqu’un qui arrivait sur mon profil risquait donc de se retrouver un peu perdu.

 

Une charte graphique bâclée

Je me contentais de reprendre et de rétrécir ou tronquer les images de mes articles (qui elles-mêmes n’avaient pas encore d’unité graphique à l’époque. Le résultat, c’était quelque chose de pas très harmonieux ni très lisible. D’autant que mes images étaient souvent horizontales alors que Pinterest aime la verticalité.

Pinterest - premières épingles
Mes premières épingles (moches) sur Pinterest

Or Pinterest est un média visuel, qui met bien davantage en avant les images que le texte. Si votre épingle est moche ou n’indique rien sur le contenu, elle ne risque pas de retenir l’attention.

 

Premières améliorations

J’ai fini par comprendre que je devais choisir un format précis pour mes images, de façon à ce qu’un visiteur puisse tout de suite reconnaître celles qui venaient de mon blog. Je suis alors passée par le merveilleux site Canva qui propose des tas de templates pour cet usage.
J’en ai choisi un qui me paraissait bien, plutôt sobre et clair :

Pinterest - 1ère charte graphique
Premier template pour mes images Pinterest

J’ai pas mal utilisé ce template mais avec le temps, je m’en suis lassée. Mes images étaient trop petites, j’en avais marre de cet aplat beigeasse et de cette grosse ligne noire. Ça ne me correspondait pas. En plus, c’était très éloigné du style que j’avais choisi pour les images de mon blog.


Le tournant vers la bonne stratégie Pinterest

L’article déclic

Bref, Pinterest ne me donnait aucun résultat intéressant et j’en avais marre de perdre du temps à faire mes petites épingles moches.

Jusqu’au jour où je suis tombée sur cet article magique du site Blog By Yourself : Optimise ton profil Pinterest.

Si vous êtes encore là, c’est que le sujet vous intéresse alors je vous recommande très chaudement cet article. Lisez-le tout de suite ! Ce sont les meilleurs conseils que j’ai pu trouver pour créer mon profil Pinterest 2.0.

En résumé (mais allez quand même lire l’article, hein, et les autres dans sa catégorie) :

  • Ecrire une petite biographie accueillante en 160 caractères maximum, avec les bons mots-clés, et ajouter une photo
  • Au lieu d’avoir un tableau fourre-tout, identifier des thématiques qui intéressent les lecteurs et créer au moins 15 tableaux (un par thème) avec idéalement 50 épingles minimum par tableau
  • Organiser ses tableaux par ordre d’importance et leur donner une identité visuelle avec des images de couverture harmonisées
  • Confirmer son site pour avoir accès aux statistiques de Pinterest et, si possible, activer les épingles enrichies

Surtout, le principal à comprendre est que Pinterest ne fonctionne pas comme un réseau social. C’est un moteur de recherche, avec une logique de SEO. Les contenus qui y sont créés ont une durée de vie BIEN PLUS IMPORTANTE que sur Twitter ou Instagram. Ça vaut donc la peine de bien les travailler pour qu’ils attirent des visiteurs sur le long terme.

Résultat : mes nouveaux tableaux

Voici à quoi ressemble mon profil aujourd’hui : cliquez ici.

Bon alors certes, j’ai gardé l’image d’Aurore au lieu de mettre ma photo, mais je l’aime tellement que je n’ai pas le cœur de l’enlever.
J’ai ajouté une présentation et, surtout, j’ai créé des tas de tableaux sur le thème de l’écriture. Créativité, NaNoWriMo, Outils, Style, Personnages, Intrigue, Corrections, Publication, Promotion, Organisation… Il y a tellement de sujets qu’en fait, je n’arrête pas d’en ajouter des nouveaux. Je suis encore loin des 50 épingles par tableau mais je préfère avoir de la marge.

Si vous souhaitez utiliser Pinterest pour mettre en valeur votre roman, vous pouvez par exemple avoir un tableau consacré aux personnages, un autre à l’univers, ou bien un tableau par chapitre.

Quand je vois qu’un tableau commence à devenir trop conséquent ou à mélanger trop de choses, j’en crée un autre pour le compléter. Par exemple, j’avais tendance dans mon tableau « Publication » à parler aussi bien de rédaction de synopsis, d’envoi de manuscrit aux maisons d’édition, des différences avec l’auto-édition, de marketing, d’ISBN, de salons littéraires etc. J’ai depuis créé un nouveau tableau consacré exclusivement à « comment faire la promotion de son roman ».

J’ai aussi enrichi mes tableaux de couvertures assorties (même s’il faudrait que je les reprenne parce que je n’avais pas en tête que les couvertures de tableaux étaient au format carré…) et de descriptions. Et chaque fois que je sors un nouvel article, je crée une épingle assortie.

Enfin, j’ai quelques tableaux plus personnels sur les sources d’inspiration que je cherche (et d’autres tableaux carrément privés pour mes histoires en cours).

 

Nouvelle charte graphique

J’ai enfin harmonisé ma façon de communiquer sur l’ensemble de mes canaux. Que ce soit sur mon blog, sur Pinterest ou sur Instagram, j’illustre mes articles avec une image en pleine page et le titre au centre, placé dans une forme légèrement transparente.

Sur mon blog, la forme est un rectangle et l’image est horizontale. Sur Pinterest et Instagram, la forme est un rond, et l’image est verticale ou carrée. J’y ajoute en bonus un motif de petites étoiles en clin d’œil à « L’Astre et la Plume », le thème (« Ecriture », « Lecture », « Noël », etc.) ainsi que l’URL de mon blog. Je trouve cette nouvelle version plus agréable et plus élégante 🙂

Pinterest - nouvelle charte graphique


Comment faire vivre son compte Pinterest

Se faire connaître en partageant le contenu des autres

Il y a une subtilité à connaître dans Pinterest : créer vos propres épingles, c’est bien, mais c’est en réépinglant celles des autres que vous allez surtout gagner en visibilité. Il est donc très important de compléter vos tableaux en allant chercher d’autres contenus.

À partir du moment où vous aurez enregistré quelques épingles liées à l’écriture, vous devrez en trouver facilement d’autres dans votre fil d’actualité. Personnellement, je passe deux minutes chaque jour pour trouver 3 à 5 nouvelles épingles à enregistrer dans mes tableaux. J’avoue que je vais rarement lire les contenus associés (ça me prendrait trop de temps), sauf quand je repère quelque chose qui fait écho à mes problématiques du moment.

Mais voilà, une fois que le petit travail de création de tableaux est fait, il suffit d’y passer 2 minutes par jour. Avec les résultats que je vous ai montrés.

 

Choisir ses contenus

Je m’efforce de ne pas épingler n’importe quoi et d’éviter les articles qui ne correspondent pas à ma vision de l’écriture. Par exemple, je fuis les contenus du type « 3 règles à suivre pour écrire un best-seller ! » (s’il existait une recette magique pour écrire un best-seller, ça se saurait) ou encore « toutes les alternatives au verbe dire » (je trouve que le verbe « dire » est très sous-estimé et que chercher à le remplacer constamment rend les dialogues lourdingues).

L’une des difficultés que je rencontre, c’est que l’essentiel du contenu de Pinterest est en anglais. Je lis facilement cette langue, mais ce n’est pas le cas de tout le monde et les contenus sur l’écriture ne sont pas forcément pertinents (en particulier quand on aborde les questions de style ou de vocabulaire). J’essaie donc de trouver des comptes francophones sur l’écriture… Mais il n’y en a pas tant que ça !

Je suis principalement ceux de : Grass for Pillow, Suis l’Élan, La Bêta-Lectrice, Marièke (de Mécanismes d’Histoires), Laure Dargelos et Fais-en un livre, que je suis par ailleurs sur leur blog et/ou compte Instagram.
Leurs contenus sont supers, mais à la longue on tourne un peu en rond entre nous. Donc si vous avez un compte Pinterest sur l’écriture que vous alimentez en contenu francophone, n’hésitez pas à vous manifester 😉

Les résultats en chiffres

Passer son compte au statut professionnel sur Pinterest permet d’accéder au « Business Hub » et à des statistiques intéressantes. À l’heure où j’écris cet article, je n’ai que 112 abonnés, mais ce chiffre importe assez peu. En revanche, au cours des 30 derniers jours :

  • Mes épingles ont été vues 66 000 fois (en hausse de 49%)
  • Elles ont été enregistrées 334 fois (en hausse de 55%)
  • Et ont généré 696 clics sur les liens associés (en hausse de 3%)

J’ai de temps en temps des épingles qui deviennent un peu virales (toutes proportions gardées). En l’occurrence, celle sur « Comment trouver le sujet de son roman » a engendré à elle seule 6500 impressions, 49 enregistrements et 72 clics au cours du dernier mois.

Cependant, je garde la tête froide face à ces chiffres qui peuvent paraître mirobolants par rapport au trafic général de mon blog. En effet, j’ai le sentiment que les personnes qui viennent sur mon blog depuis Pinterest sont beaucoup moins engagées que celles qui viennent de Twitter, ou qui m’ont découverte par le biais d’une recommandation. Je n’ai en tout cas presque jamais de commentaires, même sur les articles qui sont censés être les plus populaires (et j’en suis très chagrinée parce que j’adore vos commentaires !).

Donc finalement, je ne sais pas si les gens qui découvrent mes articles sont satisfaits de ce qu’ils trouvent et ont envie de revenir (même si j’observe un flux assez régulier d’abonnements à ma newsletter). Prudence, donc !

Les chiffres, c’est bien, mais le plus important reste de produire du contenu de qualité qui répond aux attentes de ses lecteurs 😉


J’espère en tout cas que cet article vous aura donné des pistes utiles si vous souhaitez mettre en valeur votre blog ou vos romans via Pinterest.

Si vous avez déjà quelques tableaux, n’hésitez pas à partager en commentaire le lien vers votre profil !

Crédits image : Stephen Dawson on Unsplash

15 commentaires sur “Comment j’ai (enfin) fait exploser mon trafic sur Pinterest

Ajouter un commentaire

  1. Je n’utilise Pinterest que pour trouver des idées de recettes de cuisine ! Je n’avais jamais envisagé de l’utiliser pour générer du trafic sur un blog/site ! Merci de partager votre expérience et vos astuces avec nous !

    Aimé par 1 personne

  2. Excellent, cet article, Astrid !
    De mon côté, alors que cela fait des MOIS que je ne m’occupe plus de Pinterest, je continue à voir beaucoup de mouvements sur mon compte, c’est vrai que ça marche très bien sur le long terme.
    Ça m’a redonné envie de m’y mettre en tout cas, merci ! 💗

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou Astrid!

    J’ai réorganisé mon profil Pinterest aussi il n’y à pas longtemps et même si les proportions sont loinnnn d’être les mêmes que les tiennes, c’est vrai que j’ai tous les jours des visites et mine de rien ça fait vraiment plaisir!

    Pour le coup je ne savais pas si partager d’autres épingles ajoutait ou enlevait de la visibilité, je sais ce que je vais devoir faire maintenant!

    En tout cas un grand bravo et merci pour l’article il est vraiment super ( comme dhabitude en fait! ^^).

    Aimé par 1 personne

  4. Bonsoir Astrid,

    Les auteurs veulent des commentaires sur leurs ouvrages, mais ils n’en laissent pas sur les articles de blogs qu’ils lisent ^^ à part quelques exceptions.
    Ton article est majeur, très bien structuré et d’une valeur ajoutée implacable. Ce retour d’expérience est précieux.
    Merci de nous délivrer ta recette.
    Bonne soirée.
    Larry

    Aimé par 1 personne

  5. J’aime beaucoup cet article !
    Je n’utilise pas du tout Pinterest dans cette optique-là pour le moment, mais je crois que je vais m’y mettre !
    Par contre je comprends ta déception par rapport aux commentaires, c’est aussi ce à quoi je suis le plus sensible et je crois que ça m’attristerait de ne pas en avoir. Peut-être que le trafic ainsi créé n’est pas très engageant en effet, après tout Instagram et Pinterest sont des RS où tout va très vite et où on s’attarde peu.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :