Comment créer une newsletter – 4 : le formulaire d’inscription

Comment mettre en place un formulaire d’inscription efficace à sa newsletter ?

Cet article est le 4ème et avant-dernier de ma série consacrée aux newsletters. Retrouvez les épisodes précédents :

  1. Pourquoi créer une newsletter ?
  2. Comment définir la ligne éditoriale de sa newsletter ?
  3. Comment générer des inscriptions à sa newsletter ?

Vous avez tout préparé, vous avez mille choses à dire et vos futurs abonnés sont dans les starting blocks : bravo !

Mais avant de pouvoir envoyer votre premier mail, il vous faudra encore un peu de patience car il reste de nombreux détails techniques à régler. 

Quand j’ai lancé ma propre newsletter en janvier dernier, j’ai vraiment été ébahie par le nombre de petites choses auxquelles il fallait penser pour faire fonctionner la machine. Sachez donc que vous allez encore avoir du travail. Mais au moins, vous serez prévenu !

Comme nous allons aborder des sujets un peu techniques, je vous mettrai un glossaire à la fin.

Comment créer sa newsletter : le formulaire d'inscription


Tour d’horizon de MailChimp

Comme je vous l’expliquais dans les précédents articles, j’utilise la plateforme MailChimp pour gérer ma lettre d’information. C’est un outil très bien fait, gratuit jusqu’à 2000 abonnés mais attention : l’interface est en anglais.

Tableau de bord de mailchimp
Tableau de bord de MailChimp

Voici un aperçu de ce que vous pourrez y trouver :

  • « Campaigns » : la gestion de vos campagnes. C’est là que vous allez retrouver la liste de vos newsletters envoyées ou en cours de préparation. Vous pouvez aussi gérer des séquences d’emails automatiques, comme le mail de bienvenue à vos abonnés, ainsi que des landing pages*. MailChimp permet aussi de gérer la création de posts sur les réseaux sociaux, mais c’est une fonctionnalité que je n’ai pas testée
  • « Templates » : c’est là que vous gérez vos modèles d’emails. Si vous avez une mise en forme très spécifique et/ou des modèles différents selon vos types d’emails, vous pouvez sauvegarder un modèle vierge que vous n’aurez plus qu’à remplir. J’utilise peu cette option car je me contente de dupliquer mes newsletters d’un mois sur l’autre
  • « Audience » : vous allez ici pouvoir suivre les statistiques globales de votre liste de diffusion, importer des nouveaux contacts (par exemple les abonnés par email de votre blog WordPress, dont je vous parlais la dernière fois), les répartir en différents segments, et surtout gérer vos formulaires. On y reviendra dans la suite de l’article
  • « Reports » : dans cette rubrique, vous pouvez étudier les statistiques individuelles de chaque campagne (notamment en termes de taux d’ouverture* et taux de clic*). Vous pouvez voir combien de personnes ont cliqué sur vos différents liens, la localisation géographique de vos abonnés, etc.
  • « Content studio » : c’est là que sont regroupées toutes les images que vous utilisez dans vos emails. Vous pouvez même connecter votre compte Instagram pour récupérer les photos que vous y avez postées


Première étape : créer et gérer votre audience

La première chose à faire une fois que vous avez créé votre compte sur MailChimp est de créer votre « audience », c’est-à-dire la liste de tous vos contacts (qui va comprendre aussi bien vos abonnés que les personnes qui se désabonneront au fur et à mesure – même si ceux-là il ne faudra plus les contacter).

Lorsque vous créez une audience, il faut définir :

  • son nom (par exemple « Audience StreetLetter »)
  • l’adresse email de l’expéditeur par défaut (je vous recommande de ne pas utiliser votre adresse personnelle mais de créer une adresse email spécifique à votre activité, comme lastreetlaplume@gmail.com)
  • le nom de l’expéditeur par défaut (votre nom ou pseudo)
  • un petit message automatique qui sera envoyé à la fin de chacun de vos emails pour rappeler à vos abonnés qui vous êtes et pourquoi ils reçoivent ce mail
  • la méthode d’opt-in*, à définir dans la section « form settings » (je vous recommande de choisir le double opt-in – on y reviendra)
  • l’adresse email à laquelle vous recevrez des notifications de MailChimp lorsque vous aurez des nouveaux abonnés (là, vous pouvez utiliser votre adresse personnelle.

Une fois votre audience créée, vous pouvez l’organiser et la structurer en différentes parties au moyen par exemple de tags, de segments ou de groupes. A priori, cela ne vous sera pas utile tant que vous n’aurez pas un nombre d’abonnés conséquent. Cependant si le sujet vous intéresse, dites-le moi et je vous en parlerai plus en détails.

Deuxième étape : personnaliser vos formulaires d’inscription

Oui, j’ai bien dit « vos ». Car contrairement à ce qu’on pourrait penser, il y en a plusieurs à paramétrer.

Il y a même tout ça :Formulaires d'inscription MailChimp

(En réalité, certains de ces éléments ne sont pas des formulaires mais des emails automatiques liées aux actions effectuées sur vos formulaires).

La plupart sont déjà prêts à l’emploi, mais avec du contenu par défaut. Il est donc important de les passer en revue et de leur donner une touche personnelle pour accueillir chaleureusement votre nouvel abonné et lui donner la sensation de s’adresser à un être humain plutôt qu’à un robot.

Dans l’onglet Audience de Mailchimp, cliquez sur le menu déroulant « Manage Audience » et sélectionnez « Signup forms » puis « Form Builder » pour paramétrer tous vos formulaires.

Signup form :

Le premier formulaire est le principal : c’est celui vers lequel vous allez le plus souvent renvoyer vos lecteurs pour qu’ils s’abonnent. Donnez-lui un titre sympathique (évitez l’autoritaire « Abonnez-vous ! ») et ajoutez un petit texte d’introduction pour rappeler à quoi ils s’inscrivent et ce qu’ils y gagneront. Vous pouvez ensuite ajouter tous les champs d’information qui vous semblent utiles.

>> Astuce : faites simple ! Plus il y a d’informations à remplir et plus vos lecteurs risquent de se démotiver en cours de route. L’adresse email est le minimum. Vous pouvez aussi demander leur nom et prénom si vous souhaitez mieux les connaître et personnaliser vos emails. Enfin, n’oubliez pas les champs RGPD obligatoires.

Vous pouvez utiliser l’onglet « Design it » pour mettre le formulaire aux couleurs de votre blog. Dans « Translate it », sélectionnez le français pour que les indications de MailChimp s’affichent dans la bonne langue.

>> Astuce : enregistrez bien l’URL de votre formulaire pour pouvoir le partager plus tard sur votre site ou sur les réseaux sociaux.

Signup thank you page :

Ajoutez un petit message personnalisé pour remercier vos abonnés.

>> Important : si vous avez mis en place le double opt-in*, alertez ici votre nouvel abonné sur le fait qu’il devra confirmer son adresse email en cliquant sur un lien contenu dans l’email qu’il vient de recevoir (et suggérez-lui éventuellement de fouiller ses spams). Sinon, vous risquez de perdre votre abonné !

Opt-in confirmation email :

C’est justement l’email dont je parlais au paragraphe précédent. Il est essentiel que votre abonné voie cet email, l’ouvre, et clique sur le lien contenu. .

Pour l’y encourager, attirez son attention et montrez-lui que l’effort à fournir est minime en utilisant des formules comme « Vous y êtes presque » ou « Plus qu’un clic ! » dans le sujet de l’email et dans son contenu.

reCAPTCHA confirmation :

Bon, vous avez menti, en fait il restait deux clics : celui dans l’email, et celui sur la page du CAPTCHA.

Expliquez ici à votre abonné que vous lui demandez de confirmer qu’il est une vraie personne et non un robot.

Confirmation thank you page :

Cette page de remerciement s’affiche une fois que l’abonné à confirmé qu’il était un être humain. Remerciez-le pour son abonnement, sa patience, et dites-lui à bientôt.

[TECHNIQUE] : À quoi servent toutes ces étapes fastidieuses de confirmation liées au double opt-in ?

Elles sont essentielles pour protéger votre liste de diffusion des robots. En effet, même si vous n’avez qu’un tout petit blog (et a fortiori s’il attire beaucoup de visiteurs), votre formulaire d’inscription est susceptible d’être squatté par des robots nocifs qui vont s’inscrire en masse à votre liste. Le risque, derrière, est que vos newsletters soient considérées comme du spam lorsque vous les enverrez aux adresses données par des robots. Et vos vrais lecteurs, eux, ne recevraient donc plus vos emails !

Concrètement, même s’il paraît lourd de suivre ces étapes, c’est un processus aujourd’hui très courant pour toute inscription à une liste de diffusion donc il est peu probable que votre nouvel abonné en soit choqué.

Final welcome email :

Ne négligez pas cette étape !

C’est votre première véritable interaction avec votre abonné. Ayez en tête qu’il s’agit peut-être d’une personne qui découvre tout juste votre blog et présentez-vous en quelques lignes.

Cet email est aussi l’occasion de rappeler la fréquence de votre newsletter et son contenu. Surtout, c’est là que vous donnez accès au Graal tant attendu : les cadeaux offerts à vos abonnés ! Comme vu dans l’article précédent, vous pouvez donner directement à votre abonné le lien des documents promis, ou bien (c’est préférable) le renvoyer vers une page dédiée sur votre site qui recense les cadeaux.

Unsubscribe form / Goodbye email :

Les emails que vous enverrez avec MailChimp intègrent automatiquement un lien de désabonnement. Si vos abonnés choisissent d’arrêter de vous suivre (ce qui est leur droit le plus élémentaire), vous pouvez soit leur mettre un simple message pour leur faire vos adieux…

…Soit tenter de les retenir en leur proposant un nouveau cadeau exclusif ! Le plus efficace, si vous avez des produits et services à vendre, est de proposer une réduction.

Mais bon, n’en faites pas des tonnes non plus. Il n’y a rien de plus pénible que les mails dont on ne peut jamais se désabonner.

Je ne rentrerai pas dans le détail des autres formulaires qu’il est moins essentiel de personnaliser.

>> Dernier conseil à garder en mémoire : pensez à venir relire vos formulaires et emails d’inscription au bout de quelques temps et à les retravailler si besoin. Vous serez impressionné de voir à quel point, en quelques mois, vous aurez mûri sur le contenu de votre newsletter et sur le ton que vous voulez avoir avec vos abonnés. Alors ne laissez pas traîner de vieux emails qui donneraient la mauvaise impression 😉 

Une fois vos formulaires paramétrés, revenez à la page « Manage audience » pour les diffuser de deux façons intéressantes (au-delà de simplement partager l’URL du formulaire) :

  • Embedded forms : pour générer un code HTML à ajouter à votre blog (si vous n’utilisez pas la version gratuite et basique de WordPress.com) afin d’intégrer votre formulaire d’inscription directement dans une de vos pages
  • Subscriber pop-up : pour afficher un pop-up à vos visiteurs afin d’attirer leur attention sur l’existence de votre liste de diffusion. Pensez à mettre une image pour le rendre plus agréable ! Et évitez de le faire s’afficher immédiatement, ce qui est toujours un peu agressif.>> Vous pouvez l’intégrer à votre blog WordPress depuis la plateforme de personnalisation de votre thème (cherchez le Widget « Popup d’abonnement MailChimp » et copiez le code HTML fourni)

Troisième étape : diffuser votre formulaire d’inscription

Une fois que vos formulaires sont prêts, vous pouvez commencer à récolter des abonnés. Oui, avant même d’envoyer votre premier email ! Et d’ailleurs il vaut mieux anticiper, car ce serait dommage que le premier numéro de votre newsletter n’ait pas de lecteur.

Voici plusieurs actions pour commencer à faire connaître votre newsletter :

  • Sur votre blog :
    • Intégrez votre formulaire d’inscription sur votre page d’accueil et/ou votre page « A propos ». Vous pouvez utiliser le « embedded form », directement intégré à la page via un code HTML, ou bien simplement avec l’URL de votre formulaire (par exemple en rédigeant un petit laïus pour présenter votre lettre d’information et en concluant par « cliquez ici pour vous abonner »)
    • Mettez en place un formulaire pop-up
    • Ecrivez un article pour annoncer la nouvelle à vos visiteurs. Là encore, vous pouvez intégrer le formulaire ou donner l’URL
  • Sur vos réseaux sociaux :
    • Annoncez l’arrivée de votre prochaine lettre d’information, son contenu et les bonus prévus, et donnez le lien du formulaire d’inscription
    • N’hésitez pas à faire quelques rappels avant le lancement de votre premier numéro
    • Et reparlez de votre newsletter régulièrement !

 


Nous touchons au but.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour concevoir votre premier email et l’envoyer. Dans le prochain article, je vous donnerai de nouvelles astuces pour le faire et pour continuer à séduire vos abonnés à chaque email.

Cliquez ici pour l’épisode 5 : Envoyer son premier mail

D’ici là, je compte sur vous pour faire le plein d’abonnés !


Glossaire :

  • Landing pages : pages extérieures à votre site sur lesquelles vous envoyez vos abonnés à partir d’un lien contenu dans l’email – utiles si vous faites une opération de promotion particulière
  • Taux d’ouverture : nombre de personnes qui ont ouvert votre email, par rapport au nombre de personnes à qui vous l’avez envoyé
  • Taux de clic :  nombre de personnes qui ont cliqué sur au moins un lien dans votre email, par rapport au nombre de personnes à qui vous l’avez envoyé
  • Opt-in : consentement préalable et explicite qu’un abonné doit vous donner avant d’être la cible de vos communications. Le double opt-in consiste à donner ce consentement deux fois : en remplissant le formulaire et en confirmant l’abonnement via un lien

Dites-moi si quelque chose n’était pas clair, je l’ajouterai au glossaire pour en faire profiter tout le monde.

Crédits image : abeille attirée par le nectar tel le lecteur par votre newsletter, par Kristine Tanne sur Unsplash

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :