Outil d’écriture spécial NaNoWriMo : le Word Crawl

Nous sommes en octobre, ceci est un blog d’écriture, alors bien évidemment je ne pouvais pas passer à côté DU thème incontournable : la préparation du NaNoWriMo 😉 Si vous ne connaissez pas encore cet exceptionnel défi d’écriture international qui anime le mois de novembre, je vous renvoie à mes précédents articles sur le sujet.

Outil d'écriture spécial NaNoWriMo : le word crawl

Ma participation au NaNoWriMo 2018

Un petit mot d’abord pour parler de mon approche du NaNoWriMo cette année. Comme tous les ans, l’émulation que je sens partout me donne envie de foncer et de passer un mois rivée à mon clavier. Comme tous les ans (ou presque), je me dis que ça ne serait pas raisonnable. Pour commencer, je vais avoir peu de week-ends de libres au mois de novembre, et c’est très difficile d’atteindre l’objectif d’écrire 50 000 mots en 30 jours quand on n’a pas la possibilité d’y consacrer quelques week-ends. Et deuxièmement – ce qui est plus sérieux – je n’ai pas de projet de roman adapté. Le NaNo, c’est pratique quand on attaque une nouvelle histoire, qu’on a besoin d’avancer vite pour poser le premier jet et bricoler ensuite sur cette base-là (en tout cas, quand on est Bricoleuse comme moi, c’est une méthode qui marche bien). Mais là, je souhaite surtout travailler sur la réécriture de mon roman Météorites, et c’est un travail pour lequel j’ai besoin d’avancer à mon rythme. Je n’ai pas envie d’écrire trop vite et de devoir (encore) tout reprendre derrière.

Ceci étant dit, cette réécriture va être très dense puisque j’estime pouvoir conserver à peu près 10% de mon premier jet, en étant généreuse ^^ Et si je veux terminer le deuxième jet dans moins de deux ans, un petit mois d’écriture plus intense serait le bienvenu. D’autant que la dynamique du NaNoWriMo a toujours prouvé qu’elle me permettait de me dépasser et d’atteindre des objectifs inespérés.

Alors, si les 50 000 mots sont objectivement hors de portée, quel objectif me fixer ? Nombre de mots ou nombre d’heures, comme je le fais dans mes Camps NaNo ? Et pourquoi pas, comme le suggère Hiéra dans son article « Comment réussir NaNoWriMo à tous les coups« , intégrer dans le décompte mes articles de blog ? Car il faut bien avouer que ça me prend un certain temps ! Cet article, par exemple, fait déjà 380 mots.

Bon … Comme tous les ans, je suis faible (ou courageuse ? ou folle ?). Allez, je me lance ! Disons que je me fixe un objectif à 30 000 mots et/ou 30 heures d’écriture, blog compris.

Trop bien 😄 J’ai trop hâte !

La technique du Word Crawl

Assez parlé de moi, revenons au sujet initial de cet article : le Word Crawl. De quoi s’agit-il ? Ce sont des challenges d’écriture destinez à booster votre productivité pour atteindre ces fichus 1 667 mots par jour. L’idée est de se forcer à rester coller à son clavier tant qu’on n’a pas atteint l’objectif du challenge, sans distraction. Les challenges sont variés, ce qui permet d’avoir des périodes d’écriture de longueur différente.

Par exemple : lancez un dé, multipliez le résultat par 100, et écrivez ce nombre de mots. Vous avez réussi en moins de 30 minutes ? Allez vous faire un thé ! À votre retour, sprintez jusqu’à 200 mots : écrivez le plus vite possible ! Combien de mots vous faut-il encore pour atteindre le prochain millier ? Allez jusque là, puis accordez-vous une pause pour prendre l’air. Maintenant, écrivez à votre rythme pendant 30 minutes. Et ainsi de suite …

Les Word Crawls conviennent très bien au NaNoWriMo car ils encouragent souvent à écrire le plus vite possible. Evidemment, ce n’est pas une méthode d’écriture très adaptée aux périodes de corrections, quand votre texte requiert une analyse fine et détaillée, mais c’est tout de même très efficace pour produire un premier jet rapidement.

Et ce n’est pas le mieux ! Certains sont à thèmes, ce qui les rend beaucoup plus motivants 🙂 Mon préféré (à vrai dire, le seul que j’ai testé) est un Word Crawl sur l’univers d’Harry Potter. En voici un extrait :

Une chouette vous apporte votre lettre d’admission à Poudlard et vous voilà tout excité(e) à l’idée de votre première année à l’école des sorciers. Sprintez jusqu’à écrire 100 mots pour montrer votre excitation et votre enthousiasme.

Vous arrivez au Chemin de Traverse et faites votre premier arrêt à Gringotts, la banque des sorciers. Écrivez pendant 10 minutes. Le nombre de mots que vous écrivez détermine combien de Gallions se trouvent dans votre coffre-fort.

Je n’ai fait que la première année, mais j’avais beaucoup aimé le principe et ça m’avait bien permis d’avancer. Bien sûr, rien ne vous oblige à faire tout le word crawl d’un coup : vous êtes parfaitement libre de l’étaler sur plusieurs jours, ou bien de n’en faire qu’une partie. Comme pour tout le reste du NaNoWriMo (et pour l’écriture en général), le plus important, c’est de faire les choses comme vous le sentez.

 

Cette page recense une myriade de word crawls à thèmes différents (en anglais) : sur Buffy, Disney, Doctor Who, la mythologie grecque, Mean Girls, Pokemon, Star Wars, Le Seigneur des Anneaux, Zootopie, etc. Il y en a vraiment pour tous les goûts – et je dois dire que voir cette liste me donne très envie de les essayer ! Si vous en avez testé certains, n’hésitez pas à me dire lequel vous avez préféré.

Sur ce, il nous reste 10 jours de préparation avant d’attaquer les choses sérieuses, alors bon courage tout le monde et bon NaNoWriMo !

PS : si vous voulez vous lancer pour de bon, pensez à vous inscrire au concours qu’organise la plateforme d’écriture Scribbook à l’occasion du NaNo ! Les règles sont les mêmes que celles du challenge officiel, il suffit juste d’utiliser le site pour écrire vos 50 000 mots, et il y a des lots très intéressants à gagner 🙂

PPS : vous serez heureux d’apprendre que cet article totalise au final 985 mots et je l’ai rédigé en une heure, comme quoi à ce rythme-là l’objectif sera vite atteint !

 

Crédits image : les courses en automne, vues par distel 2610 sur Pixabay

Publicités

9 commentaires sur “Outil d’écriture spécial NaNoWriMo : le Word Crawl

Ajouter un commentaire

  1. J’arrive totalement après la bataille désolée^^. Merci pour la citation !
    Les deux dernières années, j’avais choisi d’appliquer la règle « 1h de réécriture = 1000 mots ». Ca permet d’avoir le temps de travailler correctement, de faire des recherches, etc, tout en restant un challenge.
    D’ailleurs je regrette presque de ne pas faire la même chose cette année, je crois que je préférerais prendre une heure par-ci par là pour faire le tri dans mes notes, réfléchir à mon plan, reprendre des détails qui ont changé, plutôt que de foncer droit devant comme je suis obligée de le faire maintenant pour ateindre les 50k. Enfin ce serait moins un problème si j’étais mieux préparée, mais c’est une autre histoire^^.

    Aimé par 1 personne

    1. Oh la la, moi en réécriture je suis plutôt à 500 mots de l’heure quand tout va bien … C’est assez ingrat ! Effectivement la préparation joue beaucoup, encore là j’ai l’impression de trop foncer, mais bon c’est aussi vraiment satisfaisant de mettre des mots sur les scènes de mon plan

      J'aime

      1. Non non, je voulais dire que sur le compteur de NaNoWriMo, chaque fois que je travaillais une heure aux révisions de mon roman, j’ajoutais 1000 mots. En fait je n’ai même pas essayé de compter combien de mots j’écrivais ou modifiais dans ces cas-là, et ça pouvait inclure des heures de recherche, de relecture, ou tout le temps que j’ai passé à remplacer mes « tirets du 6 » dans mes dialogues par les tirets corrects…

        J'aime

  2. Je ne connaissais pas du tout ce terme de Crawl word. Pour ma part, je mets un minuteur de 10 minutes, j’écris sans distraction (humm humm est-ce que ça compte les sms et Instagram ? ), je regarde combien de mots j’ai écrits (en moyenne 310) et je continue, ou je me refais du thé, j’envoie un sms pendant une courte pause. dix minutes est mon maximum de temps de concentration. J’ai vu qu’il y avait des Crawl Word sur les Misérables : j’adore, je crois que je vais essayer du coup ^^

    Je te souhaite bonne chance pour ce Nanowrimo ^^

    Aimé par 1 personne

  3. Je trouve plus facile d’écrire un article de blog qu’un roman. Disons que c’est plus limpide lorsqu’on désire expliquer quelque chose que d’écrire un roman venant de notre intimité, de notre imaginaire. Du coup j’ai décidé de mettre mon minuteur chaque chaque jour par tranche de 25 minutes. Étrangement je suis beaucoup plus prolifique !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :