L’univers du Page de l’Aurore : Les Royaumes-Désunis (1/2)

Ça y est, cette fois nous sommes en octobre, j’ai donc l’honneur de déclarer officiellement ouvert le mois du Page de l’Aurore [applaudissements de la foule en délire] ! Durant ce mois, j’ai envie de vous faire découvrir petit à petit mon histoire, en vous dévoilant des aperçus qui vous donneront, j’espère, envie d’en savoir plus 😉

Quoi de mieux pour vous présenter mon univers que de vous parler de … l’univers, justement ? (ok, cette blague est nulle ^^)

Allez, c’est parti pour la leçon de géographie.

L'univers du "Page de l'Aurore" : Le Royaume d'Or et Doniande

Le cadre global de l’histoire : les Royaumes-Désunis

L’histoire du Page de l’Aurore se déroule dans un univers que j’ai appelé « Les Royaumes-Désunis ». On parle assez peu dans le roman de ce que pouvaient être ces royaumes avant d’être désunis, mais je vais vous en révéler un peu plus en exclusivité 😉 Ces royaumes constituaient une entité soudée à une époque lointaine, si lointaine que personne ne se souvient vraiment de ce qui est arrivé avant cette désunion, véritable traumatisme. Les relations, alliances ou animosités entre les quatre pays qui composent cet ensemble sont au cœur du roman, puisque mon héros se retrouve pris dans une guerre qui les oppose.

Pour vous donner une idée, voici une carte que j’avais dessinée à l’époque (elle aussi très lointaine) où j’étais en prépa et où j’imaginais les premiers contours de mon histoire … J’aimerais beaucoup avoir une belle carte digne des classiques de la fantasy, mais cette rapide vous donne une première idée. Les pâtés verts sont des forêts, les triangles sans base représentent des montagnes, et au milieu vous avez la mer.

Carte des Royaumes-Désunis, l'univers du roman de fantasy "Le Page de l'Aurore"

 

[EDIT : grâce à Elodie et à l’outil Inkarnate, j’ai pu créer une nouvelle carte bien plus belle que la précédente ! Je vous laisse l’originale qui comporte plus de détails]

Carte des Royaumes Désunis via Inkarnate - Le Page de l'Aurore

Sur cette carte les Royaumes-Désunis apparaissent comme une île au milieu de nulle part – dans les faits, j’ai l’idée qu’il y ait d’autres pays autour même si leur existence est tout juste suggérée dans le roman.

 

Zoom : le Royaume d’Or et Doniande

Dans ce premier article, je vais d’abord faire un focus sur le pays qui occupe une place centrale dans le roman : le Royaume d’Or. Déjà, vous pouvez remarquer que ce royaume n’a pas vraiment de nom, contrairement aux trois autres pays. Pourquoi ? Je crois que c’est une caractéristique qui s’est imposée à moi, sans choix conscient au départ. D’ailleurs, beaucoup d’éléments du roman n’ont pas de nom clairement identifié : le personnage du Roi d’Or n’est jamais appelé autrement que par son titre, de même que la terrible Sorcière de Fer (j’ai aussi une manie particulière avec les majuscules, mais c’est une autre histoire). Et autant cette dernière a dû avoir un nom dans son ancienne vie (mais je vous en parlerai à une autre occasion), autant le Roi d’Or fusionne intégralement avec sa fonction.

Je mets beaucoup en avant dans l’histoire le fait que ce jeune roi est totalement et exclusivement au service de son pays. Il n’a, pour ainsi dire, pas de vie en dehors. C’est un lien presque mystique, illustré entre autres par la légende des statues d’Or : dans la capitale du Royaume d’Or, nommée Everlon, se trouvent deux statues en or qui représentent le souverain. L’une est immense et retravaillée une fois par an, l’autre est à taille humaine et retaillée tous les jours de façon infime par le sculpteur royal, Maître Lierre (vous pouvez retrouver son portrait dans mon article d’introduction aux personnages). Officiellement, le rôle de ces statues est de permettre au peuple du Royaume d’Or (enfin en tout cas de sa capitale) de toujours voir leur Roi, de garder un lien proche avec lui. Officieusement, il y a la légende, qui veut que les statues soient magiques et aient le pouvoir de prendre vie et d’intervenir au secours du royaume en cas de grand péril. Bref, entre le Roi d’Or et son Royaume, c’est une relation fusionnelle.

Sur la carte, vous voyez qu’Everlon est située au bord de la mer, grosso modo au centre du pays. Le Nord est essentiellement occupé par la grande province d’Onati, gouvernée par les Stark une princesse du nom de Dame Ylone qui se trouve être la tante du Roi. Cœur, le héros de l’histoire, est originaire de la petite région de Lorelonne, située en Onati, ce qui fait de lui un sujet de Dame Ylone. L’histoire commence lorsque celle-ci l’amène à la Cour, à Everlon, pour devenir le page du Roi d’Or.

La plupart des autres noms sur la carte ont une vocation essentiellement « décorative », ils sont à peine évoqués dans le texte mais leurs noms vous donnent une idée du ton du roman et de la civilisation toute en élégance (voire en superficialité) du Royaume d’Or. Certains, comme Charme, Lyre ou Velours, sont aussi des noms portés par certains personnages. Je dois dire que j’aime beaucoup toutes ces jolies appellations 🙂

Le Royaume d’Or, vous l’avez vu dans mes moodboards, c’est – obviously – beaucoup de dorures, de luxe, de préciosité, de raffinement, avec comme revers de la médaille tout ce que ça suppose d’orgueil et de vanité. En bref, c’est Versailles !

Au Sud du Royaume d’Or se trouve le petit pays de Doniande. Comme vous pouvez vous en douter, Doniande est un peu écrasé par son grand voisin et a donc sagement choisi de s’en faire un allié. Cela dit, il est loin d’être ridicule car il possède une force militaire et maritime non négligeable : le Royaume d’Or aussi a besoin de Doniande pour mener ses guerres. Les relations entre les deux pays sont très cordiales, avec des mariages princiers de part et d’autre.

Ce pays n’est pas visité dans le roman, c’est pourquoi vous n’avez pas de détails sur la carte. Cependant, il est régulièrement mentionné et l’un des personnages, un valeureux capitaine de guerre du nom de Jioleff, en est originaire. Au sein des Royaumes-Désunis, Doniande présente une certaine originalité en termes de régime car il ne s’agit pas d’un royaume classique : le Roi y est élu par le peuple (chose que les habitants du Royaume d’Or considèrent comme une excentricité exotique).

En fait, Doniande, ce sont un peu les Hobbits de mon histoire : ils restent dans leur coin sans chercher de problème aux autres, ils sont tranquilles et contents, mais si on a besoin de faire appel à eux ils sont capables de se mobiliser.

Voilà pour aujourd’hui ! J’espère que cette première visite vous a intéressés 🙂 La prochaine fois, je vous parlerai du côté obscur des Royaumes-Désunis : Torraure et Kéronav.

 

Crédits image : Andrew Neel on Unsplash

Publicités

11 commentaires sur “L’univers du Page de l’Aurore : Les Royaumes-Désunis (1/2)

Ajouter un commentaire

  1. J’adore découvrir toutes ces informations sur ton univers ! Je suis impatiente de plonger dans l’histoire de ces Royaumes Désunis ! Et je ne sais pas si tu connais Inkarnate ? C’est un site qui permet de dessiner de très jolies cartes, et ce très facilement !

    Aimé par 1 personne

    1. Merciii ! Je suis très contente que l’univers te plaise 🙂 et Inkarnate ça me dit quelque chose, j’ai dû en entendre parler mais j’avais oublié. Il faudra que je regarde ça !

      Aimé par 1 personne

  2. Il est très intéressant ton univers. Ça donne vraiment envie de s’y plonger !

    Le fait que tu donnes des « qualificatifs » à tes personnages me fait penser à l’Apprenti assassin de Robin Hobb avec Vérité, dame Patience ou encore Chevalerie 🙂 Ça change de l’ordinaire et je trouve ça vraiment cool d’autant que j’imagine que certaines personnalités n’auront rien à voir avec leur nom 😉

    J’ai vraiment envie d’en savoir plus sur ton Versailles, je l’aime déja !

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci, ça me fait très plaisir ! Et être comparée à Robin Hobb alors là, c’est le compliment ultime 😊

      En effet certains de ces noms révéleront des surprises, notamment la Marquise de Velours qui est loin d’être douce et délicate …
      Encore merci pour ton enthousiasme !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :