Maison d’édition Sylphe Rouge : lancement du site web !

Vous ne connaissez pas Sylphe Rouge ? Il s’agit d’une maison d’édition toute nouvelle, avec laquelle j’ai le grand plaisir de travailler depuis plus d’un an pour préparer la publication de mon premier roman, Le Page de l’Aurore 😀

Dans mon article Premiers pas, premiers livres, je vous donnais quelques premières informations sur la maison d’édition, et surtout sur la campagne de crowdfunding qui va permettre de lancer les premières publications. [Si vous n’en avez pas encore eu l’occasion, je vous encourage à faire connaître cette campagne autour de vous et à y participer si le projet vous intéresse 🙂 Chaque petit coup de pouce est d’une aide immense, alors un très grand merci d’avance ♥]

Vous pouvez désormais en savoir plus sur ce curieux ovni dans le ciel de l’édition !

Lancement du site web de la maison d'édition Sylphe Rouge

Sylphe Rouge lance son site web

Pour commencer, l’adresse : https://sylpherouge.coop/

Il s’agit pour l’instant d’un site temporaire, dont le contenu a vocation à s’étoffer dans les semaines à venir.

 

Que pouvez-vous déjà trouver dans les pages de ce site ?

  • Un petit mot de présentation. D’où vient le nom de « Sylphe Rouge », et pourquoi les fondatrices ont choisi de placer leurs collections sous sa bannière
  • Un zoom sur les deux collectionsLettre Humain et Nuada
  • Une petite présentation de chaque auteur – par exemple, la mienne 🙂

Pourquoi est-ce que je vous en parle ?

Si je vous invite à aller découvrir cette maison un peu particulière, ce n’est pas que parce que je prêche pour ma paroisse.

D’abord, c’est une maison d’édition indépendante, et c’est important que ce type de structures existent pour continuer à faire vivre des textes qui sortent un peu des sentiers battus. Sur la page de la campagne de crowdfunding, vous pouvez accéder à une mini-série qui aide à comprendre la différence entre les maisons d’édition classiques et les indépendantes.

Par ailleurs, c’est une maison d’édition de qualité, créée avec le goût des belles lettres. Je trouve que rien qu’en lisant les quelques mots de ces présentations, on sent très vite l’esprit vif des deux fondatrices, les péripéties de leurs caractères, les envolées de leurs imaginations et la pertinence acérée de leurs styles. Ça éveille la curiosité, non ? En tout cas, j’ai hâte de découvrir les œuvres des autres auteurs et de les rencontrer.

 

Pour vous donner une idée, voici un extrait de la présentation de la collection Nuada :

Notre Nuada à nous est un crépuscule un peu spécial, quand le soleil touche du bout du nez les rêveurs en faisant de l’œil à la lune. Sa ligne d’horizon se trouve entre rêve de nouveaux mondes et réalités parallèles, épopées épiques et récits de troubadours, galaxies lointaines et enjeux terrestres, légendes surnaturelles et contes du soir… Nuada dévore l’Imaginaire avec un grand I, et se régale du mic-mac un peu foutraque que forment genres connus et inclassables.

Mais ce n’est pas un ogre ingrat qui avale sans concessions: il nourrit en retour les auteurs qui lui offrent leurs plumes, à défaut de leurs âmes.

 

Les fondatrices de Sylphe Rouge sont des passionnées pleines de courage – et croyez-moi, il en faut beaucoup aujourd’hui pour s’aventurer dans le monde de l’édition sans l’appui des géants du secteur. Ce sont aussi des personnes inspirantes, déterminées, capables de donner leur chance aux textes dans lesquels elles voient du potentiel même s’il faudra un ou deux ans de travail pour sortir la perle de son huître.

Yseult Gouachon, qui dirige la collection Nuada et m’accompagne sur Le Page de l’Aurore, est toujours disponible pour me donner son avis sur tous les aspects de mon roman et pour prendre le temps, chaque mois, de discuter des corrections autour d’un café. Ses avis sont à la fois pertinents et délicats, nous avons construit une relation d’écoute mutuelle tout à fait sincère et ses remarques m’ont ouvert les yeux sur beaucoup de choses que je ne percevais pas.

Travailler avec Sylphe Rouge m’a donné envie d’être une meilleure écrivaine, tout simplement.

J’espère donc que notre aventure continuera encore longtemps 🙂

 

PS : vous pouvez aussi suivre les aventures de Sylphe Rouge sur leur page Facebook.

 

Crédits image : Breno Machado on Unsplash

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :