Outils de blogging : 8 étapes pour écrire un article de blog

Si vous tenez un blog, vous savez bien sûr comment écrire un article. Mais je me suis rendue compte depuis la création de « L’Astre et la Plume » qu’il y avait un certain nombre de techniques, de raccourcis et d’outils que j’ai découverts progressivement et qui peuvent être d’une grande aide pour être plus efficace. Je vous présente ici ma méthode : elle n’a rien de dogmatique, elle est sûrement améliorable, mais pour l’instant elle fonctionne bien pour moi et j’espère que certaines idées vous seront utiles.

Ecrire un article de blog en 8 étapes

Je précise que j’utilise tous les outils évoqués dans leur version gratuite, qui est tout à fait suffisante pour l’usage que j’en fais.

 

1. L’idée d’article

Je liste mes idées d’articles à écrire dans un Trello, un outil d’organisation en ligne très pratique. Le principe de Trello est de faire des listes de tâches : j’ai choisi de faire des listes en fonction du niveau d’avancement de mes articles (de la simple idée à l’article publié). Je crée une tâche par article, où j’indique le titre provisoire, la catégorie d’article (Padawan romancière, Lectures, Inspirations, Mes écrits, A propos du blog, etc.) – manifestée par une étiquette de couleur, et parfois en commentaire les premières idées qui me viennent ou les liens d’autres articles en rapport avec ce que je veux écrire.

Présentation du Trello sur lequel j'organise mes articles de blog
Un aperçu de ce que donne mon Trello au moment où j’attaque la rédaction de cet article

Je range mes articles en fonction de leur couleur d’étiquette dans ma liste « Idées d’articles ». Ensuite vient l’organisation du calendrier de publication : j’identifie les articles que je veux faire dans le mois à venir, j’affecte à chacun une date de publication (le lundi ou le vendredi) en essayant de varier les catégories, et je les range dans la liste « Articles à écrire » par ordre chronologique.

Trello est un outil très souple et il m’arrive régulièrement de changer les dates de publication en fonction de l’actualité du moment, par exemple si je veux bousculer mon calendrier pour partager les dernières infos sur ma maison d’édition Sylphe Rouge, ou si finalement je n’ai pas envie de parler du sujet prévu.

Il faut aussi signaler que Trello s’utilise en ligne (contrairement à Scrivener que j’utilisais au départ comme calendrier de publication), ce qui fait qu’on peut y accéder n’importe où avec un ordinateur ou un portable.

 

2. La rédaction de l’article

J’utilise Evernote pour écrire mes articles, car j’aime bien ses fonctionnalités d’organisation et de sauvegarde automatique. J’ai un carnet de notes par catégorie d’articles, et dans ces carnets je crée une note par article (logique). Au moment où je commence la rédaction d’un article, je le passe dans la liste « Articles en cours » dans Trello : parfois, je crée une note où j’écris les grandes lignes de l’article, puis je la laisse de côté jusqu’à ce que sa date de publication approche. C’est notamment ce que je fais pour les chroniques de livres : je crée une note juste après la lecture (voire pendant) pour noter mes impressions principales, et j’y reviens plus tard pour compléter et mettre en forme l’article.

Présentation de mon mode de travail pour rédiger mes articles dans Evernote
Article en cours de rédaction ! Comme vous pouvez le voir, le titre a évolué

La rédaction dans Evernote est l’occasion de choisir mon titre définitif et de structurer l’article en sous-parties. Pour optimiser le référencement, j’essaie de placer des mots-clés dans les titres et les sous-titres, tout en veillant à rester claire et à trouver des formulations un peu accrocheuses. Une fois que l’article est terminé, je le passe dans la liste « Articles rédigés ».

Comme Trello, Evernote est disponible en ligne. J’utilise aussi l’application sur mon portable, notamment quand je veux noter des choses rapidement (des idées de livres à ajouter à ma PAL, par exemple).

 

3. L’intégration de l’article dans WordPress

On passe aux choses sérieuses ! Mon blog est hébergé sur WordPress qui est, je trouve, un très bon outil de gestion de blog, avec une prise en main relativement facile. Il suffit de créer un nouvel article et de copier-coller le texte depuis Evernote, pas besoin de savoir coder (heureusement !).

Viennent ensuite tout un tas de petites étapes de mise en forme :

  • Passage de tout l’article dans le style « Paragraphe » (je ne sais pas ce qu’il en est sur les autres thèmes mais je n’ai de toute façon pas d’autre choix de police pour le corps de texte)
  • Passage des sous-titres dans le style « Titre 3 »
  • Justification du texte
  • Relecture de l’article et au passage :
    • Mise en avant des mots clés en gras et en bleu
    • Correction des fautes
    • Ajustement des sauts de paragraphe
    • Ajout / vérification des liens (je veille aussi à toujours cocher la case « Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre/un nouvel onglet »)
    • Ajout d’une conclusion si ce n’est pas déjà fait
Vue d'un article en cours d'édition dans l'interface WordPress
Paramétrage des liens dans WordPress

 

4. L’image de couverture

La plupart du temps, je trouve mon bonheur sur Unsplash, il suffit d’entrer un mot-clé comme « pile of books », « reading » (ou « tools » pour cet article), et des dizaines de belles images sont proposées. J’essaie de choisir une image qui soit à la fois représentative du contenu de l’article, assez colorée et contrastée pour attirer l’attention, mais pas trop chargée pour laisser de la place au titre.

Quand on télécharge une image, Unsplash fait toujours apparaître un pop-up avec les informations pour créditer l’artiste, il me suffit de faire un copier-coller pour l’ajouter à la fin de l’article.

Créditer une image téléchargée sur Unsplash
Ce n’est pas plus compliqué de remercier

 

Les images qu’on trouve sur Unsplash sont de bonne qualité, et par conséquent assez lourdes. Sur un blog, il vaut mieux éviter d’utiliser des images de trop grande taille qui ralentissent le chargement de la page (et prennent de la place dans l’espace de stockage de WordPress). Pour ajuster mon image de couverture et intégrer mon titre dessus, j’utilise Canva, un outil très complet dont je n’utilise probablement que 10% des fonctionnalités. Je n’ai vraiment pas un grand talent pour le graphisme, mais Canva a l’avantage de proposer des modèles faciles à utiliser.

J’utilise toujours un template en 675px x 450px. Il suffit de charger l’image que je viens de récupérer sur Unsplash, d’ajouter le titre de façon lisible, et de télécharger le résultat (en JPG, c’est moins lourd).

Modifier une image dans Canva
Saurez-vous trouver la différence avec l’image précédente ?

5. Les autres images de l’article

Il m’arrive parfois d’ajouter d’autres images, notamment pour mes articles d’inspiration ou pour montrer les outils que j’utilise (comme ici :)). Je le fais relativement peu car j’évite de prendre des images qui ne soient pas libres de droit, et quant aux images  d’Unsplash je trouve qu’elles sont un peu impersonnelles et n’ajoutent pas grand-chose à la lecture.

Comme pour l’image de couverture, il faut faire attention à la place que prennent les images. Autant les captures d’écran sont assez légères, autant les photos prises avec un appareil peuvent vite être énormes et doivent être ramenées à des proportions plus sages. Pour ajuster la taille de mes propres photos, donc, je passe tout simplement par Paint qui a le mérite de me permettre de flouter certains détails si besoin. J’ajoute ensuite toutes les images dans l’article, en prenant soin de renseigner à chaque fois le texte alternatif (aussi appelé « balise alt », c’est le texte qui s’affiche si l’image ne se charge pas) et éventuellement la légende.

Modification d'une image dans Paint
Il commence à y avoir un petit côté « Inception » dans cet article

 

6. Le paramétrage de l’article

Retournons à WordPress. Rédiger le texte de l’article ne suffit pas à le publier ! Il y a encore un certain nombre de choses à régler avant que l’article ne soit présentable.

Outils de paramétrage d'un article dans WordPress

  • Renseigner la ou les catégorie(s)
  • Choisir les mots-clés pour optimiser le référencement (j’avoue que, n’étant pas une experte du sujet, je les choisis essentiellement au feeling)
  • Mettre l’image de couverture en « Image à la une » pour qu’elle apparaisse en haut de l’article et sur la page d’accueil
  • Sélectionner les réseaux sociaux sur lesquels diffuser l’article. En général, je choisis Tumblr, Twitter et Google+ (en excluant parfois Twitter si l’article est un peu plus personnel)
  • Vérifier l’identifiant de l’article (qui sera l’adresse URL)
  • Ajouter un petit résumé qui apparaîtra sur la page d’accueil
  • Et ENFIN, last but not least, planifier la date et l’heure de publication (c’est psychologique, je le fais toujours en dernier)

Quand toutes ces étapes sont terminées, je passe l’article dans la liste « Articles publiés » sur Trello, qui est le dernier stade.

7. La publication

TADAM ! C’est l’heure !

Concrètement à ce stade il n’y a rien à faire : grâce à WordPress, l’article est publié automatiquement sur le blog et sur les réseaux sociaux choisis, et les emails sont envoyés aux personnes inscrites par ce biais. Pour mon blog, j’ai choisi de publier chaque lundi et vendredi à 8h pour bien commencer la journée.

En quelques rares exceptions quand j’ai quelque chose d’urgent à dire (comme lorsque je voulais choisir le titre de mon roman, par exemple), il m’arrive aussi de publier l’article à la main dès qu’il est prêt.

Vous croyez que l’histoire s’arrête là ? My sweet summer child …

8. L’optimisation des réseaux sociaux

Une fois l’article publié, je vais généralement lui donner un petit coup de pouce sur Google+ et parfois sur Facebook.

On est d’accord qu’a priori, pas grand-monde n’utilise Google+. Ça vaut cependant la peine d’y publier ses articles et de les optimiser à des fins de référencement. Je modifie la description de l’article pour mettre les mots les plus importants en gras (il suffit de les encadrer du signe « * », *comme ceci*), et j’ajoute quelques hashtags.

Optimisation des articles dans Google+

Quant à Facebook, je vous avais dit dans un précédent bilan mensuel que je m’étais inscrite à un certain nombre de groupes d’auteurs et blogueurs. Quand je pense que mon article peut être particulièrement utile à d’autres, je vais le partager sur quelques groupes – ce qui me permet au passage d’augmenter sa visibilité.

Et voilà, toutes ces étapes sont à reproduire à chaque article ! Je n’ai jamais mesuré combien de temps prend l’ensemble, ça dépend bien évidemment de l’article, de sa complexité, et de sa longueur. Mais dans l’ensemble, il faut bien compter quelques heures. Je trouve important de souligner toutes les étapes techniques qui entourent la pure rédaction, car même s’il s’agit de petits détails, ils finissent par prendre du temps quand on les met bout-à-bout.

Et vous, si vous bloguez aussi, avez-vous d’autres techniques et rituels quand vous écrivez vos articles ?

Crédits image : Tim Arterbury on Unsplash

Publicités

13 commentaires sur “Outils de blogging : 8 étapes pour écrire un article de blog

Ajouter un commentaire

  1. Ayant également un blog, je trouve que tu as bien résumé toute les petites étapes pour la création d’un article. Quand on à l’habitude on à l’impression d’avoir moins de travail à faire, parce qu’on le fait machinalement mais enfin de compte de le voir détaillés dans ton article ça représente quand même un certain travail ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Je crois que tu as tout dit ! 🙂 Je ne connaissais pas Evernote, mais je crois que je vais tester ! Pour ma part, j’utilise le logiciel gratuit « Cold Turkey Writer » pour écrire mes articles. La particularité de cet outil, c’est qu’il est impossible de le quitter tant qu’on n’a pas écrit un certain nombre de mots (que l’on définit soi-même). C’est un peu radical mais cela me permet de n’avoir aucune distraction et d’être complètement concentré sur l’écriture 🙂
    Bisous !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :