Ma Pile A Lire #2 : e-books (nov. 2017)

 

Pile A Lire, épisode 2 : la liseuse contre-attaque !

Pile à lire : les livres numériques

Je suis depuis plusieurs années l’heureuse propriétaire d’une liseuse Kobo Glo de la Fnac (parce que j’aime la Fnac). D’après la page de mes statistiques, j’y ai déjà consacré 845 heures à lire 63 livres.

L’un des grands avantages de la liseuse, c’est que les ebooks sont souvent vendus moins cher que leur version papier, et les grands classiques qui sont passés dans le domaine public peuvent même être gratuits. Cette simplicité d’accès me conduit à télécharger un grand nombre de livres sans forcément avoir le temps et/ou l’intention de les lire dans l’immédiat, et ma PAL d’ebooks a ainsi pris des proportions assez conséquentes.

Qu’y a-t-il dans la PAL de ma liseuse ?

Commençons par ceux que je n’ai pas encore entamés :

  • Les Fiancés de l’Hiver, le tome 1 de La Passe-Miroir de Christelle Dabos. Ce livre est pour moi un parfait exemple du phénomène où, à partir du moment où on découvre l’existence de quelque chose, on se met à le voir partout (je crois que ce phénomène a un nom mais je n’arrive pas à le retrouver). Ma future éditrice m’en a parlé il y a quelques mois, et depuis j’ai l’impression que c’est LA saga majeure de fantasy que j’ai loupée ces dernières années (EDIT : retrouvez ma critique ici)
  • Le tome 1 de La Trilogie Wielstadt, de Pierre Pevel. J’ai déjà lu plusieurs romans de cet auteur que je trouve dans l’ensemble assez agréable à lire. Mais il faudrait d’abord que je finisse les autres séries que j’ai déjà entamées (Haut-Royaume et surtout le Paris des Merveilles, dont le tome 1 m’a beaucoup plus)
  • Les cent derniers jours, de Patrick McGuinness. Conseillé par une amie, ça parle des derniers mois du régime de Ceaucescu en Roumanie
  • Face cachée, d’Emmanuel Chastelière. Une nouvelle steampunk que j’ai reçu en participant à la campagne de crowdfunding de Gentlemen Mécaniques

  • Le début de La Ligue des Ténèbres, un roman steampunk de Catherine Loiseau dont je viens de découvrir le blog

Un grand nombre de livres achetés sur un coup de tête en juillet dans le cadre d’une opération des Indés de l’Imaginaire « 1 livre = 1€ ». Le souci c’est que c’est impossible avec la liseuse de retrouver le résumé de tous ces livres … Si vous les connaissez, ou que vous avez vu passer des critiques, je suis preneuse.

  • Thinking Eternity, de Raphaël Granier de Cassagnac
  • Rue Farfadet, de Raphaël Albert
  • Avant le Déluge, du même auteur
  • Notre-Dame des Loups, d’Adrien Tomas
  • Blizzard – Le secret des Esthètes, de Pierre Gaulon
  • Le Poignard et la Hache, tome 2 de la Voix de l’Empereur, de Nabil Ouali. J’ai acheté celui-là après avoir lu le tome 1, même si sa lecture ne m’avait pas complètement emballée. J’ai trouvé l’intrigue difficile à suivre, il faudrait que je me replonge dedans

Les classiques à (re)lire un jour :

  • Crime et Châtiment, de Dostoïevski. Je trouve la littérature russe un peu ardue donc je ne suis pas excessivement pressée de me lancer là-dedans
  • Le Grand Meaulnes, d’Alain Fournier. Le genre de livre qu’on lit au collège et qu’on oublie complètement ensuite
  • La Chartreuse de Parme, de Stendhal
  • Germinal, de Zola. J’ai déjà profité de la gratuité des ebooks pour lire La Bête Humaine et l’Assomoir, je ne suis pas une immense fan de Zola mais bon, ça reste un vrai classique et j’aimerais bien le lire au moins une fois
  • The Pearl, de John Steinbeck
  • Le tome 1 d’Angélique, Marquise des Anges 😃 Oui, c’est un roman à l’eau de rose, mais j’ai énormément d’affection pour ce roman car c’est sa lecture qui m’a fait découvrir et adorer l’Histoire de France et toutes ses intrigues

  • Le Portrait de Dorian Gray, d’Oscar Wilde. Je l’avais lu il y a longtemps mais, curieusement, c’était un livre qui m’avait beaucoup déçue. Peut-être que je me réconcilierai à la relecture
  • L’Education Sentimentale, de Gustave Flaubert. C’est un des romans que j’ai étudiés en prépa et je garde le souvenir d’une ironie géniale à l’encontre du héros, qui est un nul complet
  • Madame Bovary, de Flaubert également
  • Jane Eyre, de Charlotte Brontë, déjà lu et relu mais pourquoi se priver
  • The Great Gatsby, de F. Scott Fitzgerald, déjà lu mais avant la sortie du film que j’ai beaucoup aimé, donc je pense que ce serait intéressant de le redécouvrir
  • L’intégrale de Shakespeare : je l’avais pris essentiellement pour relire Macbeth, je n’ai pas pour ambition de lire l’intégrale de Shakespeare dans le texte ^^ (même si j’aimerais bien mieux connaître ses pièces, je trouve que c’est un gros pan de culture qui me manque)

 

Puis il y a ceux qui sont en cours de lecture :

  • Péninsule, de Michael G. Coney (un de mes achats de juillet à 1€, je me suis arrêtée après quelques pages et je suis incapable de me souvenir de l’histoire …)
  • Power Patate, de Florence Servan-Schreiber. J’avais complètement oublié que j’avais entamé ce livre. C’est un livre de développement personnel qu’on m’avait recommandé et dont l’objectif est d’arriver à découvrir et cultiver ses points forts (ses « super-pouvoirs », même). Mais j’avais fait le test qui permet de les identifier et je n’avais pas du tout été convaincue par le résultat
  • The Myst Reader, de Rand Miller. J’ai lu la première partie que j’ai trouvée pas mal du tout, mais l’ensemble est TRES long, je n’ai pas encore tout à fait la foi de me replonger dedans
  • The Grapes of Wrath, de Steinbeck. Apparemment j’en ai lu 7% … mais je ne me souvenais pas du tout l’avoir entamé (honte sur moi)
  • Histoire de l’Art : l’Art renaissant, d’Elie Faure. Parfois je me motive pour me lancer dans des trucs, et puis …
  • Deux ans de vacances, de Jules Verne
  • L’Intégrale de Sherlock Holmes : à vrai dire j’en ai lu un gros morceau, mais c’est vraiment interminable et j’ai l’impression d’oublier chaque histoire dès que je lis la suivante

Et ceux que je pense abandonner en chemin :

  • Le Procès, de Kafka. J’ai essayé de m’y attaquer mais oh, la, la, c’est vraiment trop perché pour moi …
  • On the Road, de Jack Kerouac. J’ai dû en lire la moitié mais je m’ennuyais profondément. De façon générale je trouve la littérature américaine très particulière, et je n’accroche pas toujours. Ce sont souvent des personnages (masculins) qui errent dans l’existence sans qu’on comprenne vraiment leurs motivations, comme s’ils étaient des coquilles vides. J’ai du mal à rentrer dedans

Une petite remarque pour terminer : en écrivant tous ces noms d’auteurs, je suis un peu déprimée par la proportion d’auteurs masculins dans cette liste. Cela me fait repenser au très bon article de Diglee : « Femmes de lettres, je vous aime ». Il y a plein de femmes auteures classiques que je n’ai jamais lues : Colette, Virginia Woolf, Marguerite Duras … Pourtant une bonne partie de mes auteurs préférés sont des femmes : Rowling, Hobb, Austen. Je partage donc le sentiment évoqué par Diglee d’avoir « 10 ans de lecture à rattraper », je vais aller voir sur le site de la Fnac si je ne peux pas dégoter quelque chose.

(NB : Diglee vient en plus de partager le résultat de son Inktober autour de poétesses méconnues, c’est un BIJOU <3)

Et vous, est-ce quelque chose qui vous importe dans vos lectures ? Quels sont les classiques de ces auteures que vous recommandez ?

Crédits image : Cnet.com

Publicités

6 commentaires sur “Ma Pile A Lire #2 : e-books (nov. 2017)

Ajouter un commentaire

  1. Si tu as peur de la littérature russe, commence par lire Le joueur de Dostoïevski, puis pour un roman plus conséquent, commence peut-être par L’idiot plutôt que Crime et Châtiment. L’Idiot à l’avantage de commencer vite, plus que Crime et Châtiment qui est très compliqué à suivre durant les 50 premières pages. Je ne sais pas s’il y a des œuvres avec un appareil critique en version e-book, mais si oui je te conseille celle préfacée par Pierre Pascal qui a le mérite d’être érudite mais aussi très accessible, avec un mélange d’analyse et d’anecdotes qui donnent à réfléchir.

    Je suis de plus en plus exigeante avec mes lectures, c’est fou, donc tout m’importe : que l’écriture soit stylistiquement pensée, que les personnages aient pour moi un visage et un corps, même s’ils ne sont pas tout à fait réalistes, même s’ils sont loufoques, mythiques, absurdes… Et de façon générale l’histoire en elle-même est secondaire à la façon dont elle est racontée.

    Aimé par 1 personne

    1. Eh bien justement j’avais lu L’Idiot mais j’avais eu du mal à rentrer dedans et à m’y retrouver parmi tous les personnages. J’ai lu Anna Karénine également et commencé Guerre et Paix (mais je n’ai jamais eu la foi de le terminer …)

      Aimé par 1 personne

      1. Il faut peut-être te faire un petit marque page avec les trois noms et les principaux surnoms de chaque personnage ? C’est vrai que ça déstabilise, mais quand tu as compris comment ça se combine et pourquoi ça fonctionne comme ça en Russie, c’est plus facile !

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :